Revêtir un escalier étape par étape

Date:

Partager l'article :

Il existe de nombreuses raisons de changer le revêtement d’un escalier : Parfois, il est nécessaire de refaire le revêtement d’un vieil escalier cassé pour des raisons de sécurité. Cependant vous souhaitez peut être simplement recouvrir l’escalier en béton de votre nouvelle maison pour créer une ambiance plus agréable. Qu’il s’agisse d’une rénovation nécessaire ou d’un relooking voulu, ce guide vous permettra d’y parvenir facilement !

Habiller un escalier : quelques conseils généraux

Habiller un escalier : quelques conseils généraux

Tout d’abord, vous devez réfléchir au matériau que vous souhaitez utiliser pour habiller votre escalier et à la quantité dont vous avez besoin. Nous vous donnons des conseils plus détaillés sur les différents revêtements d’escalier dans la section sur le choix des matériaux. Lorsque vous calculez la quantité nécessaire, il est également important de savoir si vous voulez habiller un escalier ouvert ou si l’escalier a des contremarches.

Une fois que vous avez choisi un matériau, vous devez suivre les instructions du fabricant pour l’acclimatation. Le stratifié, par exemple, doit être stocké pendant 48 heures à l’endroit où il sera posé afin d’éviter qu’il ne se déforme et ne se fissure plus tard. N’oubliez pas non plus qu’une fois le revêtement posé, vous ne devez pas utiliser l’escalier pendant environ une journée entière.

Étape 1 : Préparer l’escalier

Étape 1 : Préparer l'escalier

S’il s’agit d’un vieil escalier que vous souhaitez revêtir, vous devez d’abord le mettre à nu. Pour un résultat optimal, l’escalier doit être propre et plat. Enlevez donc les restes de colle et de moquette, et comblez les irrégularités avec du mastic. Si vous souhaitez recouvrir un escalier en bois, il est généralement nécessaire de poncer les marches. Vérifiez également que vous n’avez pas besoin d’enlever les vieilles vis et les vieux clous.

Ces préparatifs garantissent que le nouveau revêtement d’escalier adhère bien et ne glisse pas, ce qui pourrait être dangereux. Travaillez donc avec le plus grand soin. Si vous vous lancez dans la rénovation d’un escalier, vous devez connaître quelques termes techniques. Un vocabulaire approprié vous aidera non seulement à choisir et à acheter les matériaux, mais aussi à communiquer avec les artisans. Les termes les plus importants sont :

  • Giron : longueur entre les bords avant de deux marches d’escalier adjacentes
  • Sortie : dernière marche d’une volée d’escalier
  • Contremarche : partie de marche verticale entre deux marches
  • Volée d’escalier : reliant deux niveaux et composée d’au moins trois marches
  • Limon : porte les marches de l’escalier

Cas des grincements un escalier

Si vous entendez des grincements et des craquements lorsque vous montez un escalier, c’est que les différents éléments ont acquis une certaine marge de manœuvre au fil des années. Il est facile de remédier à ce problème si vous en connaissez l’origine. Les bruits apparaissent souvent aux endroits suivants : entre la marche et la contremarche, au niveau du limon de l’escalier et dans la partie avant de la marche. Pour éliminer les bruits gênants, il y a deux possibilités. Vous pouvez supprimer complètement le mouvement en enfonçant de fines cales en bois dans l’espace à l’aide d’un marteau. Coupez ensuite les parties saillantes à ras et poncez-les. Remplissez les espaces restants avec du mastic à bois. Vous pouvez également injecter un matériau élastique tel que de l’acrylique ou du mastic dans les joints, mais vous devez d’abord ouvrir la fente à l’aide de cales.

Étape 2 : Découper le matériau pour le revêtement de l’escalier

En règle générale, chaque marche d’escalier a des dimensions différentes, même s’il ne s’agit parfois que de quelques millimètres de différence. Cela signifie pour vous : Vous devez mesurer chaque marche avec précision avant de pouvoir l’habiller.

Le meilleur moyen d’y parvenir est d’utiliser un gabarit d’escalier. Notez les dimensions de chaque marche, en commençant par le haut, afin de pouvoir découper le matériau en conséquence. Prévoyez un millimètre supplémentaire pour les joints de dilatation.

Mesurez les marches même si vous pensez que chaque marche de l’escalier est de la même taille – il serait dommage qu’il ne manque que quelques millimètres lors du montage du revêtement de l’escalier.

Réalisez ensuite les découpes. Pour le bois et le stratifié, il est préférable d’utiliser une scie sauteuse ou une scie circulaire, et pour le carrelage, un coupe-carreaux. Pour la moquette et le vinyle, un cutter est généralement suffisant.

Étape 3 : Revêtir l’escalier

Si les marches sont déjà très usées, vous pouvez soit les remplacer complètement, soit les doubler. Les marches et les contremarches sont alors recouvertes d’un matériau différent et parfaitement adapté.

Certains matériaux, comme la moquette, sont auto-adhésifs, d’autres nécessitent une colle spéciale – il est préférable de suivre les instructions du fabricant.

Travaillez de haut en bas et appliquez d’abord la colle en bandes longitudinales sur le premier marchepied. Selon le fabricant, la colle doit sécher un certain temps avant que vous puissiez coller le morceau de matériau correspondant à la marche. Vérifiez ensuite qu’il est bien en place.

Passez ensuite à la première contremarche, si elle existe, et descendez marche par marche. Une fois que vous avez terminé, n’utilisez pas l’escalier pour le moment, car la colle et le matériau doivent durcir. Pour que le résultat final soit beau et sûr, vous devez être précis et minutieux.

Étape 4 : Travaux finaux

Pour finir, les joints de dilatation ouverts du revêtement de l’escalier sont scellés avec du silicone. A ce sujet vous trouverez notre guide pour enlever des joints en silicone. En ce qui concerne le carrelage, vous aurez également besoin d’un mortier à joint spécial que vous appliquerez en diagonale dans les joints entre les carreaux à l’aide d’un caoutchouc à joint.

Pour protéger les marches, vous pouvez également ajouter des profils de nez de marche. Si vous souhaitez revêtir un escalier en béton avec du bois, vous pouvez en outre vitrifier le bois avec un vernis spécial pour escaliers. Ce dernier est ainsi mieux protégé et obtient un beau brillant.

Le choix du matériau pour le revêtement de l’escalier : Bois, stratifié ou vinyle ?

Le choix du matériau avec lequel vous habillez votre escalier est en principe très flexible. Vous pouvez par exemple habiller un escalier en pierre et opter pour de la moquette ou du carrelage. Tout ce qui vous plaît est permis.

Habiller l’escalier avec du bois

Le bois est élégant, chaleureux et convient à presque tous les styles d’intérieur. Rénover les marches d’un escalier avec du bois est également très simple, ce qui fait de ce matériau un classique très apprécié. Si vous souhaitez recouvrir un escalier extérieur avec du bois, vous devez choisir une essence robuste et traiter le matériau avec un vernis spécial résistant aux intempéries. Sinon, vous pouvez également habiller un escalier en carrelage ou en marbre avec du bois. Les possibilités sont nombreuses avec ce matériau.

Revêtir l’escalier avec du stratifié

Ce matériau robuste est difficile à distinguer du bois, mais il est généralement beaucoup moins cher. Vous pouvez également revêtir un vieil escalier en bois avec du stratifié et lui donner ainsi un nouveau look à moindre coût. Le stratifié se fixe facilement aux marches de l’escalier. Il convient de noter que le matériau doit s’acclimater pendant au moins 48 heures avant la pose.

Recouvrir les escaliers de moquette

La moquette n’est pas seulement douce et confortable, elle est également antidérapante. Une particularité si vous voulez poser de la moquette sur l’escalier : Au lieu de coller des marches individuelles (avec du ruban adhésif double face puissant), vous pouvez choisir un tapis continu et le fixer avec des tringles d’escalier raffinées. C’est toutefois plus compliqué et demande un certain savoir-faire.

Carreler l’escalier

Carreler l'escalier

Le carrelage est le meilleur moyen de recouvrir un escalier en béton ou en pierre. Mais vous pouvez aussi l’utiliser pour un escalier en bois. Après tout, c’est votre goût personnel qui est déterminant. L’habillage d’un escalier avec des carreaux est un peu plus compliqué que la plupart des autres matériaux. En revanche, le carrelage est facile à entretenir et robuste.

Rénover un escalier avec du vinyle

Ce plastique particulièrement résistant est idéal pour les escaliers soumis à une forte pression, qu’il s’agisse d’enfants qui jouent, d’animaux domestiques ou d’activités commerciales. Recouvrir les escaliers de vinyle présente plusieurs avantages : Le matériau est très antidérapant, a une longue durée de vie et est disponible dans de nombreux designs différents. Le revêtement d’escalier en vinyle est également facile à installer.

Revêtement des rampes d’escalier

Revêtement des rampes d'escalier

Remplacer les rampes d’escalier dans le cadre d’une rénovation peut s’avérer assez compliqué et coûteux. Il est plus judicieux de recouvrir la rampe d’escalier d’un nouveau revêtement, par exemple avec des panneaux fixés à un cadre auxiliaire. La manière dont vous pouvez le faire dépend du type et de la nature de l’escalier et de la rampe. Cependant, le revêtement avec des panneaux en bois, en plastique ou en plâtre vous permet également d’installer des éléments d’éclairage. Vous pouvez ensuite peindre et décorer les murs ainsi créés selon vos envies.

Comment puis-je habiller mon escalier extérieur ?

Comment puis-je habiller mon escalier extérieur

Si vous souhaitez revêtir un escalier en béton qui mène à l’extérieur, à l’entrée ou de la cave au jardin, tous les matériaux ne sont pas recommandés de la même manière – la moquette, en particulier, ne convient pas du tout. Pour le reste, les règles sont les mêmes qu’à l’intérieur, à quelques exceptions près :

  • En raison des intempéries et des différences de température, le matériau choisi doit être résistant au gel.
  • Pour coller le revêtement de l’escalier, vous avez besoin d’une colle flexible spéciale, car le matériau peut se modifier sous l’effet des intempéries.
  • Pour sceller les joints, utilisez de l’acrylique plutôt que du silicone.
  • Les matériaux spéciaux tels que les plaques de granit ne sont généralement utilisés qu’à l’extérieur.

Articles connexes

Comment poser et visser des plaques de plâtre (placo) facilement

Les plaques de plâtre, également appelées placo, s'utilisent de manière polyvalente et simple pour l'aménagement intérieur. Par exemple,...

Peindre une porte : instructions pas à pas

La peinture écaillée, les rayures et les entailles sur les portes des chambres sont difficiles à éviter à...

Installer un sol en PVC en neuf étapes simples

Le PVC, facile d'entretien et robuste, offre une isolation phonique et se pose rapidement. Dans les petites pièces,...

Fissures dans le plâtre : Comment les Réparer rapidement et facilement

À première vue, une fissure sur un mur ou un plafond peut paraître anodine. Cependant, si elle pénètre...