Installer un sol en PVC en neuf étapes simples

Date:

Partager l'article :

Le PVC, facile d’entretien et robuste, offre une isolation phonique et se pose rapidement. Dans les petites pièces, sa fixation n’est même pas nécessaire, un atout majeur pour les appartements en location. Pour plus de conseils sur les revêtements de sol, consultez notre section Travaux.

Poser un sol en PVC sans le coller ? Ou vaut-il mieux le fixer ?

Poser un sol en PVC sans le coller ? Ou vaut-il mieux le fixer ?

Tout d’abord, vous devez réfléchir à la manière dont vous allez fixer le revêtement de sol. En effet cela va déterminer les accessoires que vous devez vous procurer. Tout comme pour la pose de moquette, il existe différentes façons de poser le PVC :

  1. Il est possible de poser un sol en PVC sans le coller. Il suffit alors de le poser de manière « flottante  » dans la pièce. Cette méthode ne convient toutefois qu’aux très petites pièces qui ne sont pas utilisées régulièrement. C’est le cas par exemple des débarras ou les entrepôts. Il est préférable de ne pas l’utiliser dans la cuisine ou dans les pièces à vivre. En effet, le revêtement de sol en PVC est très flexible. Il peut donc facilement onduler ou s’enrouler dans les coins et les bords s’il n’est pas fixé au sol si on y marche souvent dessus. Cela n’est pas seulement inesthétique, mais peut aussi provoquer des accidents domestiques.
  2. Dans les pièces de moins de 20 m², il est préférable de fixer le revêtement de sol avec du ruban adhésif double face. Ainsi, il ne glissera pas et pourra être facilement retiré et sans dommage.
  3. Dans toutes les grandes pièces, le collage en plein avec une colle à dispersion est la meilleure solution. Cela l’empêchera de glisser ou qu’il fasse des vagues après la pose. Vous devez cependant garder à l’esprit qu’il est assez difficile de retirer le revêtement de sol par la suite. En effet le sol en PVC devra être découpé et les résidus de colle devrons être retirés du sol avec des machines spéciales. Vous pouvez également opter pour une fixation PVC ou CV. Celle-ci est plus facile à enlever que la colle à dispersion.

Si vous envisagez l’installation d’un sol PVC dans un appartement de location doté de vastes pièces, il est judicieux de consulter le propriétaire sur la possibilité de conserver ce revêtement en cas de départ.

Une alternative moderne au PVC : la pose d’un revêtement CV

Les sols CV sont des revêtements de sol élastiques qui se posent rapidement et facilement. De plus, ils sont très résistants et hygiéniques. Les sols PVC sont en quelque sorte leur prédécesseur. D’un point de vue technique, les sols CV répondent toutefois aujourd’hui à un tout autre standard. Cela les rend plus durables et plus robustes. La méthode de pose n’a cependant pas changé : Vous pouvez poser un revêtement CV exactement de la même manière qu’un sol PVC.

Pose d’un sol en PVC : instructions étape par étape

La pose d’un revêtement de sol en PVC est généralement rapide et facile. Seule la découpe nécessite une mesure précise, de la patience et du doigté. Vous découvrirez tous les gestes importants étape par étape dans notre guide.

Étape 1 : Calculer la surface au sol et les matériaux nécessaires à la pose du PVC

Calculer la surface au sol

Il est particulièrement frustrant de réaliser, lors de l’installation, que le revêtement de sol est insuffisant de quelques centimètres. Afin d’éviter cette situation, prenez soigneusement les mesures de la pièce, en incluant les recoins. N’oubliez pas les niches de radiateur et les seuils de porte, pour déterminer avec précision la surface nécessaire à la pose du revêtement en PVC.

Ajoutez ensuite 10 cm de chaque côté afin de pouvoir compenser les éventuelles irrégularités des murs. N’oubliez pas d’ajouter cette mesure si vous souhaitez poser plusieurs lés de revêtement de sol en PVC. Il vous suffira ainsi de superposer les lés et de les couper en une seule fois pour qu’ils s’ajustent parfaitement les uns aux autres.

Étape 2 : Préparer le support pour le revêtement de sol

Préparer le support pour le revêtement de sol

Avant de commencer à poser le sol en PVC, la surface doit être propre, plane et sèche. Comme nous l’avons déjà mentionné, le revêtement en PVC est très fin et flexible. Les petites irrégularités du sol ainsi que les petits cailloux ou la saleté se distinguent clairement en dessous.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’est pas judicieux de coller du PVC sur du bois. Les différentes planches et la structure naturelle de la surface du matériau naturel seraient visibles sous le revêtement de sol. Il n’est pas non plus recommandé de poser du PVC sur du PVC. En effet l’ancien revêtement ne constitue pas une base appropriée.

Une chape sèche et lisse est la meilleure base pour la pose d’un sol en PVC. Vous pouvez également lisser et égaliser le support avec un enduit de nivellement s’il n’y a que de petites fissures ou irrégularités. Procédez de la même manière si vous souhaitez poser un sol PVC sur du carrelage. Vous aurez également besoin d’une colle appropriée pour bien coller le PVC car la surface lisse du carrelage n’offre pas une adhérence suffisante pour la colle traditionnelle.

Vous pouvez également placer une sous-couche isolante, comme un tapis de protection, pour protéger le support. Découpez-le soigneusement sur les murs et fixez-le avec du ruban adhésif double face. Avant de commencer à poser le sol en PVC, passez une dernière fois l’aspirateur sur le tapis de pose.

Étape 3 : Posez le sol PVC et attendez 24 heures

Posez le sol PVC et attendez 24 heures

Une fois la surface bien préparée, étalez le revêtement PVC dans la pièce sans faire de plis. Si vos murs sont parfaitement droits, vous pouvez poser le revêtement de sol directement le long du mur. Sinon, lissez le sol en PVC en partant du centre de la pièce, de manière à ce qu’il y ait suffisamment de débord sur les murs pour que vous puissiez découper les bords avec précision.

Il faut maintenant attendre. Le sol en PVC a besoin d’environ 24 heures pour s’acclimater à la pièce avant d’être posé. Si vous le collez trop rapidement, il risque de se dilater et d’onduler.

D’ailleurs, vous devez bien gérer votre temps lors de la pose d’un sol en PVC. En effet, en plus des deux jours d’acclimatation et de pose, la colle a généralement besoin de deux jours pour sécher. Votre timing pourrait donc être le suivant :

Jeudi soir : enlever les meubles de la pièce. Découper grossièrement le sol en PVC et le laisser s’acclimater dans la pièce.

Samedi matin : poser le sol et le coller.

Lundi soir : remettre les meubles dans la pièce.

Étape 4 : Découper le PVC en fonction des angles et des bords de la pièce lors de la pose

Découper le PVC en fonction des angles et des bords de la pièce lors de la pose

Après acclimatation du revêtement de sol à l’ambiance de la pièce, entamez la découpe du PVC. Employez une règle de coupe ou un cutter avec guide pour garantir la rectitude des bords sans déraper, même sous effort.

  • Découpez les bords : Enfoncez fermement le PVC dans le bord de la pièce et coupez avec un couteau bien aiguisé en laissant un espace d’environ 1 à 2 mm par rapport au mur. Cet espace est important pour que le revêtement puisse fonctionner plus tard en cas de changement d’humidité ou de température.
  • Découpez les coins : Dans les coins également, pressez bien le PVC contre le sol et coupez ensuite en diagonale de chaque côté du mur dans la direction des coins. Ne coupez pas directement jusqu’au sol, mais approchez-vous lentement des deux côtés. Vous éviterez ainsi que la première coupe soit trop profonde. Pour les chambranles de porte, vous pouvez soit faire glisser le revêtement sous le chambranle, soit le couper à ras.

Étape 5 : Procédure pour plusieurs lés de sol PVC

Procédure pour plusieurs lés de sol PVC

Si plusieurs lés de revêtement PVC sont nécessaires dans une pièce, vous pouvez les poser côte à côte, presque sans raccord, en utilisant la technique de la double découpe. Pour ce faire, placez les lés dans le même sens dans la pièce et faites glisser l’un d’eux de 5 à 10 cm par-dessus l’autre. Veillez à ce que le motif soit parfaitement adapté. Fixez ensuite les lés de PVC à l’aide de bandes adhésives pour qu’ils ne bougent pas.

Placez maintenant une règle en acier dans la zone de chevauchement et coupez les deux lés en même temps. N’oubliez pas d’utiliser une nouvelle lame de cutter. Retirez ensuite les deux bandes de bordure coupées et poussez les lés l’un contre l’autre.

Dans les grandes pièces, il peut être utile de fixer d’abord quelques lés au milieu de la pièce pour qu’ils ne bougent pas lors de la découpe. Si vous souhaitez procéder de cette manière, passez directement aux étapes 7 et 8, où vous apprendrez comment coller correctement le sol PVC.

Étape 6 : Découper des évidements pour les tuyaux de chauffage

Découper des évidements pour les tuyaux de chauffage

Même si les tuyaux de chauffage peuvent sembler être des obstacles difficiles à franchir, il est possible de poser un sol PVC autour d’eux. Vous pouvez facilement découper des trous dans le revêtement en plaçant le PVC jusqu’au tuyau, en rabattant le matériau qui dépasse et en faisant une coupe droite d’un côté du tuyau jusqu’au bord du revêtement en PVC.

Une partie peut déjà être posée contre le mur. Pour le reste, faites une coupe droite perpendiculaire au tuyau, puis passez le couteau autour du tuyau en exerçant une pression constante jusqu’à ce que cette partie du sol puisse également être posée de manière lisse sur le sol.

Pour ce travail, il est préférable d’utiliser un couteau avec une lame à crochet. Cela permet de couper le matériau par le bas et d’éviter de couper dans la surface de la couche inférieure du sol.

Étape 7 : Fixer le sol en PVC avec du ruban adhésif

Fixer le sol en PVC avec du ruban adhésif

Une fois la découpe terminée, vous pouvez poser et fixer définitivement le sol en PVC. Vous rabattez une moitié et, à l’aide de ruban adhésif double face, vous collez des lés droits pour fixer les bords ainsi que deux lés qui se croisent sur toute la surface du sol PVC à poser. Retirez ensuite le film de protection de la deuxième face adhésive et posez le sol en PVC en lissant et en appuyant constamment, en partant du centre de la pièce et en allant vers les murs.

Il est important de travailler dans ce sens, car cela évite les ondulations et les zones de tension. Lorsqu’un côté est fixé avec succès, répétez la procédure avec l’autre moitié. Si deux lés se rejoignent, appliquez le ruban adhésif sur le sol de manière à ce que chacun des lés repose à peu près à moitié sur le sol.

Étape 8 : Coller le sol PVC avec une colle spéciale

Si vous souhaitez coller le sol en PVC sur toute sa surface après la pose, commencez également par un côté que vous aurez d’abord rabattu. Étalez une fine couche de colle pour sol sur la surface libre à l’aide d’une spatule dentée. Commencez par les coins et progressez lentement.

Après l’étalement, la colle doit sécher complètement. Suivez les instructions du fabricant. Vous pouvez tester si elle est vraiment assez sèche avec l’index : si la colle s’étale, attendez encore un peu. La consistance est parfaite lorsque la colle forme de fins filaments entre le sol et le doigt.

Placez ensuite lentement le revêtement en PVC dans le lit de colle en partant du centre. Pendant ce temps, il est préférable d’utiliser un rouleau approprié pour chasser les bulles d’air et appliquer le revêtement de sol de manière lisse sur le support.

Veillez à utiliser une colle sans solvant pour éviter tout risque pour la santé et suivez scrupuleusement le mode d’emploi du fabricant. Après le collage, aérez bien la pièce pendant au moins 24 heures pour que les vapeurs s’évaporent.

Vous pouvez assembler plusieurs lés de manière invisible à l’aide d’un produit de soudage à froid. Il s’agit d’un solvant qui dissout ponctuellement le PVC, de sorte que les deux surfaces fusionnent.

Étape 9 : Fixer les plinthes et les transitions

Le mieux est de dissimuler la distance de sécurité avec le mur derrière des plinthes adaptées. Il existe une telle variété de matériaux et de couleurs qu’il est facile de trouver la plinthe qui convient à un sol en PVC.

Fixer les plinthes et les transitions

Pour masquer les transitions avec d’autres revêtements de sol, il est préférable d’utiliser des plinthes plates à visser, qui peuvent être facilement vissées dans le sol.

Articles connexes

Comment poser et visser des plaques de plâtre (placo) facilement

Les plaques de plâtre, également appelées placo, s'utilisent de manière polyvalente et simple pour l'aménagement intérieur. Par exemple,...

Peindre une porte : instructions pas à pas

La peinture écaillée, les rayures et les entailles sur les portes des chambres sont difficiles à éviter à...

Fissures dans le plâtre : Comment les Réparer rapidement et facilement

À première vue, une fissure sur un mur ou un plafond peut paraître anodine. Cependant, si elle pénètre...

Coller un sol en vinyle : Guide étape par étape

Le vinyle est un matériau de plus en plus à la mode pour les revêtements de sol. Il...