Comment repeindre des fenêtres en bois : conseils et astuces

Date:

Partager l'article :

Les fenêtres en bois captivent par leur élégance et leur authenticité. Cependant, lorsque la peinture s’effrite et que des fissures se forment, il est nécessaire de redonner un coup de neuf aux fenêtres vieillissantes. Ce guide détaillé vous présentera les couleurs adaptées ainsi que la méthode idéale pour repeindre vos fenêtres en bois.

  • 👨‍🔧 Niveau de difficulté : moyen
  • 🕰️ Durée : 2 à 3 heures par fenêtre
  • 🛠️ Matériel : pré-vernis (couche de fond), vernis pour fenêtres, nettoyant pour pinceaux, ruban adhésif pour peintres, non-tissé de masquage, silicone, acrylique, produit de lissage, papier abrasif, mastic, équipement de protection, pinceau rond, tournevis, presse à cartouche, ponceuse, cale à poncer, cutter, spatule, rouleau de peinture, bac à peinture, lissoir à joints

Poncer, retoucher et peindre les fenêtres en bois : étape par étape

Dans les instructions suivantes, vous apprendrez comment peindre les fenêtres en bois tout en les réparant si nécessaire. Pour savoir quelles peintures sont adaptées aux fenêtres en bois, consultez la section inférieure de l’article. Si vous souhaitez repeindre des fenêtres fabriquées dans d’autres matériaux, vous trouverez plus d’informations dans un autre guide.

étape 1 : travaux préparatoires

Avant de peindre les fenêtres en bois, quelques étapes sont nécessaires. Étendez un protège sur le sol pour le protéger de la saleté et de la peinture. Retirez les plinthes et la quincaillerie de la fenêtre et recouvrez le rebord de la fenêtre avec du mastic de peintre.

Retirez délicatement les joints du cadre et vérifiez qu’ils sont encore souples. Si c’est le cas, vous pourrez les nettoyer et les réutiliser plus tard. Vérifiez ensuite les joints en silicone et retirez soigneusement les joints cassants à l’aide d’un cutter.

💡 Astuce : les fenêtres en bois sont plus faciles à poncer et à peindre si vous les décrochez ou les démontez.

Étape 2 : Poncez les fenêtres en bois avant de les peindre

Poncez les fenêtres en bois avant de les peindre

Pour que la peinture adhère bien au bois et pénètre plus profondément, vous devez d’abord poncer soigneusement tous les résidus de peinture existants et les éventuels éclats de bois. Cela est particulièrement important si vous prévoyez de changer de couleur. Comme par exemple si vous voulez peindre en blanc des fenêtres en bois marron. Portez des gants et une protection buccale et nasale lors du ponçage. Pour les grandes surfaces , vous pouvez utiliser une meuleuse d’angle et du papier abrasif de grain 180. Pour les petites sections , une cale à poncer. Veillez à ne pas endommager le verre de la fenêtre avec le papier abrasif. Il faut également toujours poncer le bois dans le sens du grain. Enlevez également les parties pourries ou détachées du bois ainsi que les clous qui dépassent. Vous pourrez les réparer plus tard.

Une fois le ponçage terminé, utilisez un aspirateur et un pinceau pour éliminer la poussière de ponçage des fenêtres. Vérifiez ensuite que vous avez éliminé tous les résidus de silicone et, en cas de doute, améliorez encore une fois.

Étape 3 : Appliquer une couche de fond sur les fenêtres en bois avant de les peindre

Après le ponçage, collez le mur et le cadre de la fenêtre avec du mastic de peintre. Pour l’extérieur, utilisez du ruban adhésif approprié. Lors du masquage des vitres, faites attention aux bords tranchants et utilisez également un kit de film. Travaillez de manière aussi précise que possible pour ne pas avoir à nettoyer les éclaboussures de peinture plus tard.

Afin d’assurer une adhérence optimale de la peinture sur les fenêtres en bois. Il est essentiel d’appliquer une couche de fond. Enfilez vos gants, versez un peu de prélaque dans le bac à peinture. Appliquez-la sur le cadre à l’aide d’un pinceau en suivant le sens des veines. En cas de contact avec le mécanisme de la fenêtre, nettoyez immédiatement avec un chiffon et un nettoyant pour pinceaux. Une fois l’apprêt terminé, enveloppez les pinceaux dans du film plastique et laissez sécher la peinture en ouvrant la fenêtre (ou en la calant si nécessaire) selon les instructions.

💡Astuce : lorsque la peinture est un peu sèche, vous pouvez remonter avec précaution la ferrure inférieure afin de pouvoir basculer la fenêtre. Vous pouvez ainsi laisser la fenêtre sécher toute la nuit.

Étape 4 : réparer les parties endommagées

Si vous découvrez des bulles dans le vernis d’apprêt après le séchage, vous pouvez les poncer délicatement à la main. Ensuite, passez aux zones endommagées que vous souhaitez réparer avant de peindre. Mélangez du mastic, appliquez-le sur les trous, les rayures et les imperfections, puis lissez la surface. Vous pouvez modeler les parties cassées. Laissez ensuite le mastic bien sécher.

Poncez ensuite les zones réparées dans le sens du grain. Veillez également à retirer le mastic qui aurait pu se glisser dans les joints de la fenêtre. Répétez le masticage et le ponçage si nécessaire et enlevez la poussière de ponçage des fenêtres à la fin des travaux. Appliquez à nouveau la sous-couche aux endroits où vous avez poncé l’apprêt au cours de cette étape et laissez-la sécher.

Étape 5 : Peindre l’extérieur et l’intérieur des fenêtres en bois

Peindre l'extérieur et l'intérieur des fenêtres en bois

Avant de peindre correctement les fenêtres en bois, vous devez les rendre étanches. Pour cela, utilisez de préférence de l’acrylique à l’intérieur. Le silicone est certes plus résistant aux intempéries, mais contrairement à l’acrylique, il ne peut pas être peint. Placez l’acrylique dans la presse à cartouche et tracez un joint régulier entre le cadre de la fenêtre et le mur. Lissez ensuite le joint avec un peu de produit de lissage et le doigt. Répétez l’opération avec le joint entre la vitre et le cadre.

Une fois que les joints sont secs, vous pouvez commencer à peindre les fenêtres en bois. Secouez bien la peinture avant de la verser dans le bac à peinture. Utilisez un rouleau ou un pinceau en fonction de l’endroit où vous travaillez, en suivant toujours le sens des veines du bois. Si vous avez peint le bord entre la vitre et le cadre de la fenêtre, retirez le ruban adhésif pour obtenir un bord de peinture net. Nettoyez les éclaboussures de peinture sur le verre avec un nettoyant pour pinceaux. Laissez ensuite sécher la peinture conformément aux instructions du fabricant.

Astuce : Selon la peinture, une deuxième couche peut être nécessaire. Par exemple, si vous souhaitez peindre des fenêtres en bois marron en blanc à l’intérieur, mais que la première couche n’est pas encore assez couvrante. Dans ce cas, poncez légèrement la peinture séchée avant d’appliquer une autre couche.

Étape 6 : travaux finaux

Lorsque les fenêtres en bois peintes sont complètement sèches, remettez en place les ferrures, les charnières et les moulures. Placez ensuite les joints nettoyés ou neufs. Terminez par le scellement de l’extérieur de la fenêtre : retirez le mastic de peintre et les restes de vernis et assurez-vous que le bord entre la vitre et le cadre de la fenêtre est propre. Appliquez ensuite un joint de silicone à l’aide d’une presse à cartouche, lissez-le et laissez-le sécher. Consultez notre guide pour plus de conseils sur la rénovation des joints en silicone.

Pourquoi repeindre des fenêtres en bois abîmées par le temps ?

Pourquoi repeindre des fenêtres en bois abîmées par le temps

En principe, les fenêtres en bois doivent être repeintes tous les cinq à dix ans. Il est particulièrement important de repeindre l’extérieur des fenêtres en bois, car ce côté de la fenêtre est constamment exposé aux conditions climatiques les plus diverses. Le but de la peinture n’est pas seulement de rafraîchir l’apparence, mais aussi d’empêcher l’humidité de pénétrer dans le bois et de provoquer des dommages et des moisissures.

Si vous vous lancez dans ce projet, vous devriez également peindre l’intérieur des fenêtres en bois. En effet, les différences de température peuvent également rendre les fenêtres inesthétiques et non étanches à l’intérieur. C’est pourquoi il est recommandé de vérifier les joints et les garnitures et de les remplacer si nécessaire. Ainsi, vous pouvez être sûr que vos fenêtres en bois nouvellement peintes ne laisseront pas entrer l’humidité et le froid, ni sortir la chaleur. Pour savoir comment étanchéifier les fenêtres, consultez un autre guide.

Conseil : Pour des résultats optimaux, les spécialistes conseillent de peindre les fenêtres en bois au printemps. Les températures sont alors généralement modérées et le bois ne se déforme pas autant. Si les températures sont trop basses ou trop élevées, la peinture risque de ne pas sécher correctement ou de s’écailler immédiatement.

Peinture ou lasure : quelle peinture convient le mieux pour peindre des fenêtres en bois ?

Peinture ou lasure : quelle peinture convient le mieux pour peindre des fenêtres en bois ?

Quelle peinture utiliser pour peindre vos fenêtres en bois ? En principe, vous avez le choix entre les lasures et les vernis. Les deux protègent le bois des intempéries et d’autres influences. Il existe toutefois quelques différences : avec une lasure, le veinage naturel du bois reste visible et est également conservé au toucher. Cela vaut également pour les variantes colorées. De plus, une lasure pénètre plus profondément dans le bois et protège ainsi les fenêtres en bois peintes également de l’intérieur. Cependant, vous devez généralement la renouveler au bout de deux ans environ. Surtout si vous souhaitez peindre les fenêtres en bois à l’extérieur, vous devriez opter pour une lasure épaisse après avoir appliqué une couche de fond, car elle protège mieux le bois de l’humidité. Pour savoir comment lasurer les fenêtres et les portes, consultez le guide complémentaire.

Les vernis sont disponibles en différentes couleurs qui masquent les veines du bois. Par exemple, si vous voulez peindre vos fenêtres en bois marron en blanc, vous devez les vernir. Mais pour peindre des fenêtres en bois brun en anthracite ou en gris, vous avez généralement besoin d’un vernis de couleur. Si vous souhaitez conserver la couleur d’origine ou l’aspect veiné de vos fenêtres en bois, vous pouvez appliquer un vernis mat ou brillant au lieu d’une lasure. Les vernis sont généralement plus résistants que les lasures et doivent être renouvelés tous les cinq ans environ. Mais attention : si la couche de protection est endommagée, vous devez agir rapidement, sinon l’humidité risque de s’infiltrer dans le bois.

Mais quel type de peinture choisir si vous voulez, par exemple, peindre des fenêtres en bois marron en blanc à l’intérieur et à l’extérieur ? Et quelle peinture convient aux fenêtres en bois qui doivent être peintes (uniquement) à l’extérieur ? Lors de votre choix, veillez à peindre vos fenêtres en bois avec une peinture perméable à la vapeur d’eau, afin que les fenêtres puissent réguler les différences de température et d’humidité .

Peinture pour l’extérieur des fenêtres en bois

Pour peindre l’extérieur des fenêtres en bois, tu as le choix entre les peintures acryliques et les peintures synthétiques. Bien que ces dernières soient beaucoup plus résistantes et faciles à appliquer, elles ne sont pas très écologiques et peuvent dégager des vapeurs nocives. Elles conviennent donc tout au plus pour peindre l’extérieur. Les peintures acryliques sont généralement solubles dans l’eau et donc plus respectueuses de l’environnement. Bien qu’elles soient moins résistantes, elles sont plus élastiques et ne présentent aucun risque pour la santé. Si vous souhaitez peindre vos fenêtres en bois à l’intérieur, vous devriez plutôt opter pour un vernis acrylique. Elle convient également pour peindre les portes.

En cas de changement de couleur, par exemple si vous souhaitez peindre des fenêtres en bois marron en blanc, anthracite ou gris, vous devez prévoir plusieurs couches si la peinture ne couvre pas correctement la première fois. Si les peintures acryliques ne sont pas compatibles avec une essence de bois, une couche d’apprêt peut être utile.

Par ailleurs, si vous constatez que vos fenêtres en bois sont très abîmées lorsque vous vous préparez à les peindre, vous devriez envisager de les remplacer par de nouvelles fenêtres à faible consommation d’énergie.

Articles connexes

Comment peindre des murs en crépi intérieur : Guide complet

Apprenez à peindre des murs en crépi étape par étape. Découvrez quel matériel utiliser et comment préparer l'environnement de travail pour un résultat parfait.

Comment rénover un escalier en bois en 3 étapes efficaces

Ça grince à chaque pas ? Il est grand temps d'entreprendre une rénovation en profondeur de votre escalier...

Guide complet pour le nivellement des sols : étapes et conseils

Lors de travaux de rénovation, le terme courant est "nivellement des sols". Cela consiste à aplanir les sols...

Démoussage et entretien de toiture : top 5 des choses à ne surtout pas faire !

L’intégrité structurelle d’une maison est en grande partie garantie par le parfait état de sa toiture. Cette dernière...