Assécher et assainir les murs humides

Date:

Partager l'article :

De nombreux propriétaires sont confrontés à des murs humides. Il est important d’agir dès les premiers signes, car l’humidité n’endommage pas seulement la structure du bâtiment. Un mur ou un plafond humide constitue un terrain idéal pour le développement de moisissures qui peuvent nuire à la santé. Les jeunes enfants et les personnes allergiques sont particulièrement vulnérables, c’est pourquoi vous devez assainir les murs humides de manière professionnelle afin de réduire au maximum le risque de maladies respiratoires chroniques.

Murs humides : voici les signes

Voici comment vous pouvez reconnaître des murs humides :

  • un taux d’humidité élevé dans la pièce
  • vitres embuées
  • le mur concerné est humide au toucher
  • odeur de moisi ou de terre
  • Les revêtements muraux se détachent d’eux-mêmes
  • murs qui s’effritent
  • Taches de moisissure et efflorescences de cristaux de sel
  • Formation de moisissures

Vous trouverez dans le commerce des appareils de mesure spéciaux qui vous permettront de mesurer vous-même l’humidité de vos murs. Ces petits outils ne coûtent pas cher, mais ils peuvent vous aider à détecter l’humidité à un stade précoce. Mais jusqu’à quel point un mur peut-il être humide ? Si la valeur mesurée est nettement inférieure à 80%, vous n’avez pas à vous inquiéter. A partir de 80% d’humidité, un mur est considéré comme humide; au-delà de 100%, vous avez des murs humides. Dans ce cas, l’assainissement est inévitable. Plus tôt vous agirez et assécherez le mur humide, moins les dommages consécutifs seront importants.

Causes des murs humides

Causes des murs humides

L’eau peut s’infiltrer dans les murs soit de l’extérieur, soit de l’intérieur. Pour pouvoir assécher et assainir durablement le mur de la cave ou de la maison, il faut d’abord en déterminer la cause exacte.

Généralement, l’une des raisons suivantes se cache derrière les murs humides :

un chauffage, une aération et un séchage incorrects : si la différence entre la température ambiante et la température extérieure est trop élevée, de la condensation se forme sur le mur

  • Dégâts des eaux dus à des appareils défectueux
  • Inondations et pluie battante
  • Fuites dans les canalisations
  • douches et baignoires mal scellées
  • Ponts thermiques : il y a des endroits du bâtiment où la chaleur s’échappe plus vers l’extérieur que dans les zones adjacentes
  • toit non étanche par lequel la pluie s’infiltre
  • isolation thermique insuffisante ou défectueuse
  • Fissures dans la maçonnerie
  • Fentes entre l’embrasure et la fenêtre
  • gouttières ou descentes d’eau pluviale défectueuses
  • drains ensablés
  • défaut d’étanchéité ou absence de barrière horizontale dans la cave : l’eau remonte du sol et remonte le long du mur par capillarité
  • barrière verticale défectueuse : l’étanchéité extérieure de la cave présente une fuite

En principe, il est conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée pour rechercher les causes. Il ne se contente pas d’expertiser les murs, mais vous conseille également sur la marche à suivre. Il pourra par exemple vous dire si vous pouvez assainir le mur humide de l’intérieur ou si vous devez traiter la façade de l’extérieur. N’oubliez pas que l’assèchement du mur doit toujours s’accompagner de la suppression de la cause. Le traitement des symptômes n’apporte qu’une solution temporaire – l’humidité réapparaîtra bientôt !

Assécher un mur : premiers soins en cas de dégâts légers

Assécher un mur : premiers soins en cas de dégâts légers

Cas de la rupture de canalisation

Si les murs sont devenus humides à la suite d’une rupture de canalisation d’eau ou d’une fuite de machine à laver, un simple assèchement de la pièce suffit à extraire l’excès d’humidité de l’air et donc du mur. Pour les petits endroits, vous pouvez utiliser un déshumidificateur d’air, pour les dégâts des eaux plus importants, des sécheurs de construction spéciaux sont utilisés.

Décollez au préalable le papier peint détrempé et le plâtre qui s’effrite du mur – vous pourrez ainsi voir d’où vient l’humidité. Placez le déshumidificateur ou le sèche-linge de chantier à une distance suffisante du mur et vérifiez de temps en temps la chaleur produite. Veillez également à ce que l’air évacué puisse s’échapper correctement. Le séchage d’un mur humide peut prendre plusieurs semaines, mais c’est absolument nécessaire. Il ne sert à rien d’enduire ou de peindre un mur humide, car la peinture et l’enduit n’adhèrent pas bien et s’effriteraient rapidement du mur. Important : il ne doit pas rester d’humidité dans les murs ! Avant de retapisser ou de crépir les murs, vous devez éliminer les taches d’eau.

De l’eau se condense sur le mur

Si de l’eau se condense sur la surface du mur, vous devez modifier vos habitudes d’aération ou de chauffage. Ne laissez pas les fenêtres ouvertes en permanence, mais ouvrez-les brièvement, mais complètement, plusieurs fois par jour. En particulier pendant la saison froide, l’aération en continu permet de limiter l’humidité. Bientôt, les murs devraient sécher d’eux-mêmes.

Vous pouvez mesurer le taux d’humidité de l’air dans la pièce à l’aide d’un hygromètre disponible dans le commerce. La valeur idéale dans les pièces d’habitation se situe entre 40 et 60 %. Veillez également à ce que toutes les pièces, même celles dans lesquelles vous ne séjournez pas régulièrement, soient chauffées à au moins 15 °C en hiver. Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez le guide Aérer correctement.

Si de la moisissure est visible sur le mur, il faut agir rapidement pour éviter qu’elle ne se propage. Si les taches sont petites et superficielles, vous pouvez les éliminer vous-même. Vous trouverez dans le commerce des produits spéciaux pour enlever les moisissures. Mais les moisissures n’aiment pas non plus l’alcool médical ou l’alcool à brûler. Si la moisissure s’est déjà installée dans la structure du bâtiment, vous devriez faire appel à un spécialiste.

Procédure d’assèchement des murs

Procédure d'assèchement des murs

La situation est plus difficile lorsque l’étanchéité de la maison ou de la cave est endommagée. En cas de défauts de construction, de simples « remèdes maison » tels que l’aération forcée et l’assèchement des pièces ne suffisent plus pour évacuer l’humidité du mur. Dans ce cas, la maçonnerie doit être asséchée par des méthodes professionnelles avant que vous puissiez assainir les murs humides. Différentes méthodes d’assèchement des murs sont utilisées en fonction de la cause. Les barrières horizontales empêchent l’humidité du sol de remonter, tandis que les barrières verticales protègent contre les infiltrations d’eau latérales.

Procédures horizontales :

  • Procédures de sciage, de frappe et de découpe : Une ou plusieurs barrières mécaniques agissant horizontalement (tôles, plaques en plastique, feuilles de bitume ou films) sont placées dans le mur. La plupart du temps, de telles étanchéités sont installées lors de la construction de la maison, mais il est également possible de les installer ultérieurement. Pour ce faire, la maçonnerie doit être découpée.
  • Méthode de forage ou injection sans pression : de nombreux trous parallèles sont percés dans le mur et remplis d’un produit d’étanchéité liquide qui se répartit progressivement dans le mur.
  • Injection sous pression : comme pour l’injection sans pression, une grille de trous est percée. Cependant, l’agent d’étanchéité chimique est ensuite injecté sous haute pression à l’aide d’une machine spéciale.
  • Procédure de remplacement de mur : Lorsque la maçonnerie est très endommagée, certaines zones sont remplacées par de nouvelles briques ou du béton frais.
  • Procédures électrophysiques : L’humidité est évacuée de la maçonnerie au moyen d’une tension électrique. Cette méthode d’assèchement des murs humides est toutefois controversée par les experts.
protection mur humide

Procédures verticales :

  • Assèchement extérieur du mur de la cave : si le mur humide doit être asséché de l’extérieur, la terre autour de la cave doit d’abord être enlevée. Après avoir réparé les joints défectueux et les anciennes couches de plâtre, des membranes bitumineuses ou un revêtement bitumineux épais sont appliqués (bac noir). Les membranes à bulles et les non-tissés filtrants protègent la nouvelle étanchéité contre les dommages lors du remblayage de la fouille.
  • Il est également possible d’assainir un mur extérieur humide en l’étanchéifiant avec des boues d’étanchéité minérales (bac brun) ou des membranes synthétiques (bac K). Si le mur de la cave est soigneusement étanchéifié de l’extérieur, l’humidité s’assèche généralement d’elle-même.
  • Étanchéité intérieure du mur de cave : comme mesure complémentaire, il est recommandé de traiter le mur de l’intérieur. Après l’assèchement, des enduits de barrage étanches et des badigeons d’étanchéité sont appliqués. Si le mur extérieur ne peut pas être étanchéifié, des enduits spéciaux de rénovation sont une option. Ils repoussent l’humidité de l’extérieur, mais sont ouverts à la diffusion de l’intérieur. De plus, ils peuvent lier et stocker des sels.

Assécher un mur avec la méthode d’injection – un mode d’emploi

Si le mur est complètement humide, il est préférable de faire appel à une entreprise spécialisée. Elle possède non seulement la technique appropriée, mais aussi le savoir-faire nécessaire pour assécher un mur humide.

Mais pour réduire les coûts, vous pouvez aussi assécher le mur vous-même. L’étanchéité du mur de la cave et l’application d’enduits de blocage et d’assainissement sont tout à fait à la portée des bricoleurs expérimentés, à condition de disposer des matériaux adéquats. Lors de l’assèchement de murs en pierre naturelle, veillez à utiliser le bon mortier.

Le procédé d’injection sans pression est également facile à réaliser soi-même. Pour savoir comment procéder, suivez les instructions pas à pas ci-dessous.

Étape 1 : Préparation

Commencez par enfiler des vêtements de travail, des lunettes de protection et des gants de travail. Aérez bien la cave et fermez la porte des pièces d’habitation. Enlevez les vieilles peintures, le plâtre et la poussière à l’aide d’un balai ou d’une brosse métallique.

Il est préférable d’éliminer les moisissures à l’aide d’un produit anti-moisissures. Rebouchez ensuite les zones endommagées telles que les fissures, les joints ouverts, les cavités ou les anciens trous de forage avec du mortier ou de la boue de forage.

Étape 2 : Placer les trous de forage

Les premiers trous sont percés à environ 10 cm du sol et sont également espacés de 10 cm. Dans le cas d’une maçonnerie normale, percez à un angle d’inclinaison de 35 degrés vers le bas. Pour les matériaux durs comme la pierre naturelle, vous allez directement dans le joint. La profondeur des trous est égale aux deux tiers de l’épaisseur du mur.

La deuxième rangée de trous est percée au centre et décalée d’environ 5 cm au-dessus de la première. Si l’humidité est importante, il peut être nécessaire de placer une troisième rangée. Des rangées de trous verticaux supplémentaires sont nécessaires dans les coins du mur. Respectez également les instructions du fabricant sur le produit d’étanchéité pour la construction.

Étape 3 : Application du produit d’étanchéité

Nettoyez les trous de forage avec de l’air comprimé ou un aspirateur. Entourez l’extrémité de l’entonnoir d’injection d’un ruban adhésif pour éviter que le liquide ne s’écoule de manière incontrôlée du trou de forage. Dévissez l’extrémité et insérez l’entonnoir d’injection dans le trou de forage. Remplissez ensuite le matériau d’étanchéité. Répétez l’opération régulièrement jusqu’à ce que la maçonnerie soit saturée. Cela peut prendre jusqu’à deux semaines. Bouchez ensuite soigneusement les trous de forage avec du mastic de forage ou d’étanchéité.

Étape 4 : Enduire les murs

Enlevez l’ancien enduit et traitez le mur avec un décapant au salpêtre. Vous pouvez ensuite le rénover avec un enduit approprié (enduit de blocage ou d’assainissement).

Voir également : Comment nettoyer un mur en crépi !

Mesures de soutien

Vous pouvez favoriser l’assèchement des murs et des parois humides par différentes mesures :

  • Ne placez pas de meubles ou d’objets directement contre le mur, mais gardez une distance de 20 cm. L’air pourra ainsi mieux circuler.
  • Il faut toujours aérer du chaud vers le froid : En été, n’ouvrez les fenêtres de la cave que le matin, le soir ou la nuit.
  • Il est préférable de faire sécher le linge à l’air libre.
  • Il peut être utile d’utiliser un déshumidificateur.
  • Un système de drainage permet d’évacuer l’eau excédentaire du bâtiment.

Articles connexes

Comment poser et visser des plaques de plâtre (placo) facilement

Les plaques de plâtre, également appelées placo, s'utilisent de manière polyvalente et simple pour l'aménagement intérieur. Par exemple,...

Peindre une porte : instructions pas à pas

La peinture écaillée, les rayures et les entailles sur les portes des chambres sont difficiles à éviter à...

Installer un sol en PVC en neuf étapes simples

Le PVC, facile d'entretien et robuste, offre une isolation phonique et se pose rapidement. Dans les petites pièces,...

Fissures dans le plâtre : Comment les Réparer rapidement et facilement

À première vue, une fissure sur un mur ou un plafond peut paraître anodine. Cependant, si elle pénètre...